Pays partenaires :

accueil site > Fiches pédagogiques > Fiches pédagogiques > Ecole primaire > Dans le jardin de Théodoric : le monogramme du roi

Dans le jardin de Théodoric : le monogramme du roi
jeudi 26 juin 2008
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG PROJET

Analyser des monogrammes du roi Théodoric et de quelques autres monarques, créer le sien propre.

OBJECTIFS

- Comprendre la signification du monogramme et la fonction qu’il avait dans le passé.
- Analyser des documents relatifs au monogramme de Théodoric.
- Développer les capacités créatrices de l’élève.

COMPÉTENCES

- Analyser, créer des monogrammes
- Émettre des hypothèses sur le monogramme du roi goth.
- Savoir lire les traces du passé dans son environnement

MATÉRIEL

- Carnet, crayons, feutres
- Une documentation iconographique et textuelle relative au monogramme, par exemple sur les chapiteaux, les monnaies, (consulter l’Interprétation de Monseigneur G. Mazzotti).

RÉFÉRENCES

Le Parc de Théodoric à Ravenna

DÉROULEMENT

1) Préciser la signification du monogramme et la fonction qu’il avait dans le passé. Analyser les monogrammes de quelques personnages illustres.

2) Réaliser, dans son carnet, son propre monogramme en utilisant les lettres de son nom et de son prénom. Mettre en commun les travaux réalisés.

3) Imaginer, à partir de différents documents, le monogramme de Theodericus rex. Mettre en commun des différents essais et réflexions. Comparer ensuite les différentes hypothèses avec le vrai monogramme historique du roi, que l’on découvre au musée sur un chapiteau et sur les monnaies.

PROLONGEMENTS

Retrouver, en enquêtant à travers la ville de Ravenna,
- le monogramme de Théodoric : par exemple, à la Piazza del Popolo, sur les chapiteaux de quelques colonnes qui soutiennent le palais communal. S’interroger sur leur rôle, leur provenance, leur lien avec le christianisme.
- des témoignages iconographiques sur le portrait de Théodoric (mosaïques),
- la graphie exacte du nom complet du roi, au musée, sur les fistulae plumbae (tuyaux en plomb) de l’aqueduc de Trajan que le roi goth avait fait remettre à neuf.

EVALUATION

Elle portera sur la capacité de l’élève à :
- analyser, comparer et produire des monogrammes,
- aborder la notion d’interprétation, dans le travail de l’historien.


Anna Bolognesi Professeur d’Italien et d’Histoire Ravenna Italie


Définition du monogramme
(Du grec monogramma, de monos, seul, et gramma, lettre). Chiffre composé de la lettre initiale ou de la réunion de plusieurs lettres (initiales et autres) d’un nom, entrelacées en un seul caractère.
ENCYCL. L’usage de signer avec un monogramma qui remonte à l’Antiquité, fut fréquent surtout au Bas-empire et Haut moyen- âge (bagues sigillées). Il fut ensuite adopté par les artistes, par exemple les peintres et graveurs du XVe et XVIe s. L’un des plus célèbres est celui d’Albrecht Dürer. Le monogramme devient ensuite emblème de boutique artisanale, d’atelier ou de fabriques de céramique, de porcelaine, de verre, de monnaies et de livres (celui des imprimeurs au XVe et XVIe s.).
Dans l’iconographie chrétienne, le symbole graphique du Christ (Chrisme) est un monogramme.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)