Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Jardin sans frontière : une école pour développer les compétences -clés en (...) > Fiches pédagogiques > 24 - Dessin d’insectes d’après nature

24 - Dessin d’insectes d’après nature
samedi 15 septembre 2018
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 43.4 ko

PROJET
Réaliser des dessins d’insectes d’après nature, grâce à un partenariat avec l’Insectarium Lorca du parc García Lorca à Grenade. La venue de son directeur Don Antonio de la Blanca en milieu scolaire a permis aux élèves d’observer de très près les différentes espèces d’insectes, de les toucher et d’en faire le sujet d’un « bestiaire » en arts plastiques. Dans cette activité, l’axe artistique est majeur, mais ce travail s’inscrit dans une transdisciplinarité favorable à l’inclusion des élèves en difficulté scolaire et à l’apprentissage de leurs compétences clés et transversales.

PUBLIC
Élèves de lycée ayant opté pour l’enseignement optionnel des Arts plastiques, visuels et , visuelle et audiovisuels.
Cette activité a fait l’objet d’une exposition dans le cadre de la 3e Mobilité d’apprentissage et de formation du projet Erasmus+ « Jardin sans frontière. Une école pour développer les compétences clés en Europe » , qui s’est déroulée à l’Université de Granada, du 16 au 20 octobre 2018.

COMPETENCES CLES
- Communication dans la langue maternelle orale et écrite
- Sensibilité et expression culturelle.
- Apprendre pour apprendre.
- Compétences sociale et civique…

JPEG - 329.5 ko
JPEG - 258.1 ko
JPEG - 272.8 ko

OBJECTIFS
- Utiliser le contact direct avec les insectes du jardin pour développer la créativité, l’imagination et l’expression artistique
- Apprendre à vaincre la répulsion habituelle que les insectes suscitent habituellement, pour s’intéresser au graphisme de leurs corps-pattes, antennes, carapaces, mandibules-, à la qualité esthétique de leurs couleurs et de leurs matières. Constituer ainsi un bestiaire, un type de collection artistique qui a pris du sens dans l’histoire des arts. Apprendre à s’inclure dans un projet, à assurer la responsabilité d’une partie de sa réalisation.
- Développer un apprentissage transdisciplinaire du bestiaire du jardin, au carrefour de la maîtrise de la langue, des arts, et des sciences.

JARDIN EXPLORÉ Le jardin de IES Escultor Sánchez Mesa de Otura (Granada)

MATERIEL
- Ordinateur, tablette ou appareil-photographique mobile.
- Cahier de dessin, papier aquarelle.
- Crayons de différents types, dont aquarelle

DÉROULEMENT
- Présentation aux élèves de Don Antonio de la Blanca, directeur de l’Insectarium du parc García Lorca à Grenade, de son rôle et de son travail de conservation et de diffusion des différentes espèces d’insectes existants.
- Explication des caractéristiques et des particularités des espèces d’insectes présentées.
- Observation détaillée de chacun des insectes. Prise de notes sur le cahier.
- Choix, par les élèves, des insectes qui vont devenir des modèles à peindre et à dessiner.
- Relevé de croquis au crayon dans le cahier de dessin. Rapport photographique de ces détails.
- Dessin, peinture finale à l’école, sur papier aquarelle, avec différentes techniques picturales
- Prise de conscience que la culture scientifique constitue un enrichissement personnel, un rapport au monde à exprimer à travers les arts.

EVALUATION

Elle se mesure à la capacité de l’élève à :
Communiquer dans sa langue maternelle orale et écrite
- Utiliser correctement son langage oral et écrit
- Se construire un carnet personnel à partir du « bestiaire d’insectes »
- Exprimer des idées, des connaissances, des opinions.

Développer des compétences dans les domaines de la sensibilité et de l’expression culturelle
- Développer, à travers sa culture scientifique et artistique, un enrichissement personnel, une aptitude à exprimer son propre rapport au monde
- Utiliser la création artistique comme moyen d’expression personnelle.
- Pratiquer les arts plastiques –peinture, dessin- devant le réel de l’insecte, être sensible à son esthétique.
- Savoir s’adapter à un sujet spécifique, à un environnement particulier, pour développer sa créativité.
- Utiliser les observations précises du monde animal comme moteur pour la création artistique.

Apprendre à apprendre Apprendre à réaliser un projet artistique, en définir l’organisation, les étapes et l’autoévaluation.

Développer des compétences sociales et civiques Apprendre à s’inclure dans le projet de bestiaire, à assurer la responsabilité d’une partie de sa réalisation.

AUTEUR
Maria del Carmen Casas Úbeda Artiste plasticienne. Professeur d’Arts plastiques, visuels et audiovisuels.
IES Escultor Sánchez Mesa de Otura (Granada), établissement rattaché à l’équipe pédagogique de Granada, coordonnée par le Jardin Botanique l’Université de Granada, Espagne.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)