Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Jardin sans frontière : une école pour développer les compétences -clés en (...) > Fiches pédagogiques > 29 - Le jardin dans la planification du territoire de la ville

29 - Le jardin dans la planification du territoire de la ville
mardi 14 mai 2019
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 43.4 ko

PROJET
Le projet exploite le PDM (Plan Directeur Municipal) de la ville de Faro qui vise à une participation croissante du public aux prises de décision concernant la planification du territoire. Les activités pédagogiques construites dans ce projet favorisent l’inclusion sociale des élèves, y compris les plus fragiles, en les motivant pour l’analyse de l’espace qu’ils habitent, et en favorisant leurs propositions pour l’améliorer.

PUBLIC
Cette fiche pédagogique a été rédigée et mise au point auprès d’élèves de 14 à 18 ans l’Agrupamento de Escolas João de Deus à Faro, en situation scolaire fragile.

COMPETENCES CLES
- Communication dans la langue maternelle
- Compétences de base en sciences et technologie
- Apprendre à apprendre
- Compétences sociales et civiques

OBJECTIFS
- Tracer un itinéraire urbain à travers les jardins et les espaces verts de la ville.
- Se sensibiliser à l’amélioration de l’environnement urbain et à l’importance des espaces verts dans les villes.
- Se motiver pour la préservation du patrimoine naturel local.
- Développer l’esprit initiative et des compétences de citoyenneté et de solidarité.

JPEG - 204.6 ko
JPEG - 164.8 ko
JPEG - 329.3 ko

JARDINS EXPLORÉS
Les jardins de la ville de Faro, Portugal

MATERIEL
- Plans de la ville, des quartiers, des espaces verts, tous documents disponibles du PDM (Plan Directeur Municipal)
- Matériel de dessin
- Appareils photos / téléphones portables
- Ouvrages permettant d’identifier la flore et la faune locale des jardins, y compris les espèces envahissantes

DÉROULEMENT
1 en classe. Lire et identifier, sur le plan, les zones vertes de la ville, du quartier choisi.
- Localiser les zones vertes existantes (avec les coordonnées GPS du portable).
- Identifier les fonctions de ces zones que ces espaces remplissent en fonction de leur taille et de leur équipement.
- Réaliser des enquêtes d’opinion sur la qualité et la quantité des jardins dans la région.
- Choisir un plusieurs jardins du quartier à visiter, à analyser in situ.

2 In situ. Approche personnelle du jardin.
- Inviter à toucher les plantes, percevoir leur texture et leur forme, leurs odeurs, leurs différents verts, les couleurs de la terre, le bruit de l’eau qui s’infiltre dans ce petit morceau de sol sauvé du béton.
- Être sensible à l’usage du jardin : les espaces naturels humanisent la ville de béton. les jardins établissent une relation de proximité avec la nature, par divers usages du jardin : se promener dans les jardins en profitant de leur espace pour réfléchir, lire, parler, jouer, manger, dormir, étudier et travailler.
- Parmi ces jardins, beaucoup ont été convertis en potagers, qui impliquent d’autres usages : apprendre à en prendre soin du jardin, à planter, à tailler et à transplanter, à arroser et à nettoyer sont des tâches que les usagers souhaitent effectuer, jeunes et vieux, dans ces petits parterres des quartiers.
- Mobiliser les étudiants pour qu’ils identifient également les principaux manques de l’espace dans lequel ils habitent : observer, répertorier les éléments négatifs, les défauts : dégradations du végétal, manques d’espaces de convivialité, d’intimité, de diversité végétale…

3 In situ. Approche collective scientifique du jardin
- Par groupes, observer, répertorier tout ce que l’on voit dans un jardin. Utiliser des termes spécifiques botanique et scientifiques appropriés.
- Apprendre à identifier les plantes, à l’aide de documents sur la flore : distinguer les espèces endémiques et les espèces envahissantes. Connaitre la biodiversité et l’adaptabilité des espèces de flore et de faune endémiques et exotiques. Photographier les espèces non identifiées, pour une identification ultérieure, en classe.

4 En classe, utiliser les plans pour concevoir des propositions de requalification d’espaces verts dégradés ou de création de nouveaux espaces verts dans le réseau urbain.
-  Proposer des alternatives fonctionnelles pour une amélioration durable, convenablement justifiées. Prendre en considération les nécessités observées in situ, pour que ces jardins deviennent des espaces d’art, de sociabilité et de santé publique.
-  Tracer un nouvel itinéraire urbain à travers les jardins requalifiés ou recréés, jardins et les espaces verts de la ville.
-  Le présenter sur des panneaux dans l’école, devant les parents, le grand public, les responsables des services de l’Urbanisme de la ville

PROLONGEMENTS

- Poster des articles sur la page web de l’école.
- Proposer de collaborer aux projets de la ville relatifs aux jardins étudiés : collecte des déchets, entretien du jardin, plantation d’arbres

ÉVALUATION
Elle portera sur la capacité de l’élève à :
Maîtriser sa langue maternelle, communiquer oralement et par écrit
- Rédiger le projet en respectant les règles orthographiques et grammaticales ;
- Présenter et défendre le projet en utilisant un vocabulaire approprié et scientifique ;
- Enrichir le vocabulaire technique, lié au thème de travail.

Développer ses compétences sociales et civiques
- Communiquer son projet
- Oser prendre la parole,
- Argumenter et accepter d’autres opinions pendant le travail en équipe
- Développer la conscience de sa citoyenneté, au sein de la ville, de son inclusion dans les projets municipaux, de sa solidarité et de son esprit d’initiative.

Développer des compétences de base en sciences et en technologie
- Utiliser et développer des compétences informatiques soit pour la construction d’un support de présentation numérique du projet soit pour l’utilisation de logiciels de construction de cartes / plans.
- Appliquer des connaissances scientifiques en géographie, biologie, géologie.
- Utiliser des termes spécifiques convenables à la réalité que l’on étudie en ce qui concerne les connaissances en botanique et en sciences naturelles.

Apprendre à apprendre
- Mobiliser ses connaissances en les reliant pour l’analyse du site (biologie, géologie, philosophie, histoire, géographie)
- Faire des recherches et sélectionner des informations
- Travailler en autonomie, décrire les différentes phases pour concrétiser un projet

AUTEUR
Anabella Vaz
Agrupamento de Escolas João de Deus, Faro, Portugal

TRADUCTION
Rosária Irene Próspero

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)