Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Langages du végétal en Europe > Histoires de végétal > Le chêne, chez les Roumains

Le chêne, chez les Roumains
samedi 5 juillet 2014
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 250.4 ko

Dans différentes parties de la Roumanie il y a des légendes qui parlent de la tradition millénaire des relations entre l’homme et la forêt, entre l’homme et le chêne, quipour sa taille et sa longévité est considéré comme le roi de la forêt. Partout on a des arbres séculaires qui rappellent certains événements historiques,des personnalités, des histoires mémorables…

Le chêne de Decebal

Sur lacélèbre Colonne Trajane à Rome, une authentiques chroniques en images des guerres entre les Romains et les Daces, de 101-102 et 105-106, inaugurée en 113, c’est à dire il y a 1900 ans,dans une des plus émouvantes scènes apparaît le chêne.

Pendant les derniers moments de la guerre, afin de ne pas tomber vivant dans les mains des Romains, déshonoré et traîné en esclavage en procession triomphale à Rome, Decebal, le roi Dace, décide de mettre fin à sa vie.

L’acte de suicide se produit à la proximité du tronc d’un chêne séculaire. Sa tête et sa main droite sont coupées par des poursuivants romains, et portés dans le camp de l’empereur Trajan, et puis à Rome.

La scène du suicide, notamment la présence du chêne, ont été confirmés par une stèle funéraire découverte en Macédoine.

Après la conquête de la Dacie, on a imposé l’administration romaine, la romanisation et, à la fin, la naissance du peuple roumain. On a imposé, en effet, la flamme de la vie et de la civilisation romaine.


Prof. Ioan Mitrea

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)