Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Les chemins du bleu en Europe > Histoires Bleues

Histoires Bleues

  • Un fil bleu dans la Plaine du Pô. Tensions et pulsions d’une cartographie de la Plaine du Pô

    20 mars 2017
    PNG - 473.7 ko

    « Plaine du Pô » est un des toponymes qui apparaissent dans les cartes physiques de la péninsule italienne, avec une certaine mise en évidence. C’est grâce à la présence du cours d’eau italien le plus important qui, avec ses 652 kilomètres de long, constitue une véritable épine dorsale de la plaine, qu’elle est identifiable et cohérente.

  • Fleurs bleues chez Proust

    5 février 2017
    JPEG - 74.7 ko

    Le bleu, chez Proust, est celui des bords de la Vivonne, « la rivière qui se promenait en bleu ciel  » où le ciel se distinguait par un bleu « plus floral qu’aérien, un bleu de cinéraire  ». C’est aussi celui des petits étangs qui créent des plates-bandes flottantes de « pensées de jardin qui étaient venues poser, comme des papillons, des ailes bleuâtres et glacées  ».

  • Notre bleu : l’exposition

    18 janvier 2017
    PNG - 333.6 ko

    « Nosso Azul » a été inaugurée le 3 novembre 2016. Elle s’est tenue à l’AEJD de Faro jusqu’à la fin juin 2017. Elle a été visitée par différents publics : 750 adultes et élèves du secondaire, 400 élèves de l’école primaire et du Collège, y compris ceux de notre groupe d’écoles et d’autres écoles de Faro. L’exposition a été un laboratoire d’expériences pour ceux qui l’ont visitée et pour ses auteurs : 20 étudiants du Cours Professionnel des Communications dont l’âge varie entre 16 et 20 ans.

  •  Le bleu de Della Robbia

    2 janvier 2017
    JPEG - 279.8 ko

    En blanc et bleu
    Le blanc et le bleu des terres cuites Robiennes sont encore aujourd’hui les couleurs symboliques qui caractérisent la Toscane.

  • Le bleu végétal dans l’impression sur toile à Ravenna IT

    14 décembre 2016

    Dans chaque région, il existe des formes d’art pour l’utilisation et la consommation domestique. Plus que de l’art, dans ces cas, nous parlons d’artisanat car, à partir d’une nécessité fonctionnelle, une maîtrise s’est développée, une production technique s’est raffinée, pour trouver une unité entre la main et le cœur. Les estampes romagnoles entrent pleinement dans cette catégorie en tant qu’expression d’une technique locale, souvent de tradition familiale.

  • Symphonie en bleu majeur

    20 octobre 2016

    JPEGC’était un de ces jours où, pour ainsi dire, le printemps avait éclaté ; un jour dans lequel on a le désir de sortir et de se promener dans la campagne en fleurs. Ici, selon les différents parcours, on peut trouver des longues files de cuculi, avec lesquels on vient de peindre en bleu les œufs de Pâques, selon l’artistique coutume des grand-mères.

  • Le fleuve Pô

    15 septembre 2016

    JPEGIl y a un paysage en Italie que les étrangers ignorent et que peu de personnes parmi les Italiens connaissent et aiment. C’est le paysage fluvial qui a un charme aussi esthétique, une âme fugitive et immanente, qui forge la vie des gens qui l’habitent.

  • La croix votive bleue, voie sacrée entre deux mondes

    5 août 2016
    JPEG - 613 ko

    Les voyageurs étrangers, militaires, ecclésiastiques, qui ont visité les pays roumains dans les siècles passés racontent que le chemin était marqué çà et là par des croix votives. On pouvait les croiser aux carrefours, aux fontaines, là où le chemin était le plus haut ou bien là où elles devaient rappeler un évènement heureux -ou malheureux. On pouvait les voir également dans les plaines, parfois même dans les champs.De telles croix votives constellaient également, la nuit, la voûte du ciel. Là où les astronomes étudiaient la Constellation du Cygne, les paysans roumains voyaient la Grande Croix ; ils faisaient alors le signe chrétien de la croix. Non loin du Cygne, la Constellation du Dauphin était comparée à une Petite Croix, celle que les popes portent toujours, le jour de l’Epiphanie.

  • Bleues, les broderies de la Blouse roumaine

    2 août 2016

    JPEG Henri Matisse a été le premier qui a attiré l’attention sur la beauté et l’originalité de la blouse roumaine, mais la journée universelle de la blouse roumaine, est célébrée le 24 juin dans plus de 50 pays et 6 continents. Pourquoi ? Elle représente un symbole de la féminité, de la créativité et de l’identité de l’espace roumain, une authentique matrice culturelle qui ajoute et multiplie à l’ infini les profondes significations des motifs floraux, végétaux, géometriques ou cosmiques.

  • Art, mathématique et science à Ravenne

    7 juillet 2016
    JPEG - 346 ko

    Les arts ont une forte relation avec les mathématiques et les sciences. De nombreux exemples témoignent du rapport du vivant et du non-vivant à la géométrie et aux mathématiques.

< 1 2 3 |>