Pays partenaires :

accueil site > Mobilités Erasmus+ > Un nouvel Erasmus+ : Le bleu européen comme étendard contre l’exclusion des (...) > Les carnets de jardin et les herbiers bleus > Bleuité, transnationalité, virtualité, transversalité des carnets et (...)

Bleuité, transnationalité, virtualité, transversalité des carnets et herbiers
dimanche 6 mai 2018
Version imprimable de cet article Version imprimable

Comme le carnet de jardin, l’herbier est au carrefour de nombreuses sciences comme la médecine, la pharmacologie, la botanique, la papyrologie ou l’informatique, mais également histoire, la philosophie, la littérature, les arts, pour ne citer que ces domaines de la connaissance et de la pensée.

Les carnets et les herbiers d’écrivains ou de peintres sont célèbres comme ceux de Johann Wolfgang von Goethe, de Jean-Jacques Rousseau, de Pierre –Joseph Redouté ou de Colette ; de nombreux artistes contemporains réalisent des herbiers, comme le land artiste Richard Long ou Maurizio Nanucci de l’Arte Povera.
En devenant virtuel, transnational et bleu, l’herbier comme le carnet de jardin confronte les représentations de plantes et leurs langages, y compris le latin.
Chaque herbier, chaque carnet de jardin devient l’un des fascicules d’un grand livre virtuel, où s’articulent le scientifique et l’artistique, illustrant l’infinité des rapports du langage et du végétal, du discours et de l’expérience, du mythe et du réel, des mots et des choses … Aline Rutily

Le bleu du Ru de Buzot, par Christine Adam

Ici et ailleurs, aujourd’hui et hier, par Pascale Cayré

Cadres et fenêtres pour le paysage, par Nathalie Chancel

Bleu minéral et bleu végétal au Palais d’Estoi, par Claire Grousset et Philippe Soulier

Le chemin de Farol, par Claire Grousset et Philippe Soulier

Voyageurs, par Naïma Halim-Josse

Herbier et Azulejos, par Jean-Michel Josse et Hélène Tallec

Faro, par Alexandra Koszelyk et Alain Quagliarini

Les jardins de fraîcheur bleue du Carmen de la Victoria à Granada, par Annick le Caro

Bleue, la mer qui paresse le long des plages pâles … par Marie-Christine Le Vaillant

Herbier de fleurs animées, par Nathalie Magret

Herbier de Lamarck, par Virginie Meuly

Herbier bleu de Versailles, par Aline Rutily

Carmen de la Victoria, Granada. Un jardin de sérénité, par Blandine Rhoné

Danse avec le bleu au Carmen de la Victoria, par Jocelyne Rolley

Tan, par Jean Soulier

Herbier de la mer, par Hélène Tallec

Luxembourg gris et bleu, par Annik Le Caro

Inventaire poétique du bleu, par Dominique Watrin

Ces carnets et herbiers ont été réalisés dans le cadre des 5 cours structurés du projet de Mobilité des professeurs d’adultes Erasmus+ K1 2017-1-FR01-KA104-037054
« Le bleu européen comme "étendard" contre l’exclusion des adultes. Se former à l’éducation d’adultes peu qualifiés en utilisant le patrimoine européen pour contribuer à l’acquisition de leurs compétences-clés et à leur inclusion sociale »,
- au Centre d’Éducation des Adultes SEP Pablo Freire, Maracena, Granada, Espagne, les 23-28 octobre 2019 et les 09-14 avril 2018,
- à l’Agrupamento de Escolas João de Deus, Faro, Portugal, les 10-16 juillet 2018,
- à l’ Orto Botanico, dell’università di Padova, Padova, Italie, les 23-28 octobre 2018,
- à l’ Institut des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe, Grand Duché du Luxembourg, les 14-18 octobre 2019.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)