Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Jardin sans frontière : une école pour développer les compétences -clés en (...) > A l’école auropéenne du jardin. Paroles d’apprenants sur leurs mobilités (...) > Parole aux apprenants portugais sur leur mobilité Erasmus+ à Granada, (...)

Parole aux apprenants portugais sur leur mobilité Erasmus+ à Granada, Espagne
mardi 30 octobre 2018
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les élèves de l’ Agrupamento de Escolas João de Deus, Faro, Portugal s’expriment sur leur mobilité qui s’est déroulée du 16 au 20 octobre 2018 à l’Université de Granada, Espagne.

La formation "Jardins sans frontières" à Grenade m’a permis de découvrir et de comprendre le jardin d’une manière différente. J’ai commencé à le regarder le jardin d’une façon plus approfondie, en analysant la géométrie, l’art, les allées, les plantes. Une combinaison de disciplines pour construire un espace. Une formation multiculturelle qui m’a permis de sortir de ma zone de confort et de "me forcer" à m’exposer, à m’exprimer.
Felix Boarna

J’ai profité de la formation Erasmus+ pour mieux découvrir des cultures différentes ; je me suis fait de nouveaux amis, de nouvelles relations. Je me suis enrichi de diverses histoires personnelles.
J’ai adoré m’immerger dans la biologie végétale, dans la vie d’un jardin.

Tomás Afonso

Mon expérience à Grenade a été très enrichissante. En une semaine, j’ai développé des compétences et acquis des connaissances dans des domaines complètement différents, qui se sont connectés les uns aux autres.
Nous avons été insérés dans une ambiance multiculturelle, ce qui est toujours très encourageant pour que nous puissions apprendre le jardin, à travers différentes perspectives. En explorant la ville de Grenade et ses jardins, j’ai pu me former en mathématiques, en arts visuels, en histoire, en photographie, en sciences …
Tous les partenaires, italiens, français, portugais et espagnols qui nous ont encadrés ont été très amicaux. Ils nous ont offert une semaine pleine de nouvelles connaissances, de nouveaux horizons ouverts sur des jardins, qui nous sont devenus "sans frontière"
.
Maeva Ferrand

L’expérience de formation a été fantastique grâce à la gentillesse des gens, la qualité de la nourriture, à la beauté de la ville, mais j’ai aimé surtout son histoire et ses jardins.
Réaliser l’importance des fontaines et de l’eau dans la construction d’un jardin, c’est l’élément de l’expérience de formation qui m’a plu le plus. Ce sont ses fontaines recouvertes de motifs de toutes sortes qui font vivre le jardin.
Irina Silva

Beaucoup d’informations reçues, facilitées par les explications des formateurs.
Bonne expérience, dense, intéressante et enrichissante.
Je suis contente, en fin de semaine, d’avoir tant appris.

Rita Franco

Ce parcours de formation m’a permis d’élargir mes connaissances sur les jardins. Il m’a permis de connaître des personnes très intéressantes et m’ouvre vers des amitiés à long terme.
Lígia Francisco

C’est la première fois que je suis allé à Grenade et que j’ai vécu une telle formation, avec des gens de différents pays. J’étais en même temps enthousiaste et effrayé. J’avais peur de ne pas être à la hauteur, je n’avais pas assez de connaissances pour suivre les apprentissages à l’étranger, avec de nouveaux professeurs et autres lycéens.
Dès le premier jour de la formation, mes peurs ont disparu. Nous nous sommes présentés, avons dialogué les uns avec les autres. Après le déjeuner nous avons commencé l’exploration du premier jardin. Je me suis rendu compte qu’après tout, j’étais même capable d’interagir avec les autres, de me faire comprendre dans une autre langue, de participer aux activités proposées. J’ai appris l’intérêt d’apprendre à identifier des plantes d’une manière ludique. J’ai compris également que le jardin, c’est beaucoup plus qu’un bel espace. Et bien d’autres choses : que les mathématiques peuvent être amusantes, tout comme l’écriture d’un carnet de jardin.

Cosmin Ciocan

Dans le cadre du projet Erasmus + "Jardins Sans Frontières", nous avons compris que le jardin n’a pas seulement une valeur esthétique, mais également une signification sociale, liée à ses multiples usages, fonctionnels et récréatifs. Nous comprenons le jardin comme « sans frontière » un espace de communion entre l’Homme et la Nature, qui appartient à tous et nous rappelle ce qui nous unit en tant que membres d’une communauté libre, équitable, solidaire, créative et dynamique.
C’est précisément ce que l’École Secondaire João de Deus cherche à promouvoir auprès de ses élèves, en lançant le projet de la conception d’un « jardin sans frontière » au cœur de l’établissement scolaire.

Mariana Barão, Daniel Carrapato, Joana Pires

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)