Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Langages du végétal en Europe > Partenaires > Ecole nationale supérieure de paysage, Versailles, France

Ecole nationale supérieure de paysage, Versailles, France
samedi 11 janvier 2014
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 23.5 ko

Située au Potager du roi, créé par Louis XIV, à Versailles, l’École nationale supérieure du paysage de Versailles-Marseille est l’héritière de la chaire d’architecture des jardins et des serres créée en 1874 à l’École d’horticulture de Versailles. Plusieurs noms illustres ont marqué avant la dernière guerre cet enseignement d’architecture du paysage et des jardins : Jean Darcel, Auguste Choisy, Edouard André, René-Edouard André et Ferdinand Duprat. L’ENSP a succédé en 1976 à la Section du paysage et de l’art des jardins créée à l’École nationale d’horticulture en 1945 puis à l’École nationale supérieure d’Horticulture depuis son départ à Angers en 1996.

L’ENSP délivre plusieurs diplômes en formation initiale dont celui de paysagiste DPLG, la formation continue permet d’obtenir un diplôme d’école inscrit au registre national de certification professionnelle.

Les formations dispensées à l’ENSP en formation initiale et en formation continue s’appuient sur une pédagogie qui affirme clairement la place centrale de l’apprentissage par le projet de paysage, articulé sur les disciplines nécessaires à son élaboration : écologie, techniques, arts plastiques, histoire des jardins, sociologie,… La spécificité de son enseignement est donc l’utilisation transversale des connaissances.

Le diplôme de formation continue intitulé « conception et création de jardin dans le paysage » s’adresse aux adultes en reconversion de tout horizon professionnel ou en situation précaire ou difficile. Il est centré sur l’apprentissage du projet de paysage, sa lecture, la conception de parcs et jardins, liés entre autre à la mise en œuvre du végétal dans des créations spatiales.

Le projet Langages du végétal en Europe nous semblait totalement en relation avec la formation de concepteur et créateur de parcs et jardins. Les échanges, conférences et ateliers, réalisés avec les partenaires apportent un complément transculturel aux enseignements que nous dispensons. Notre participation au projet permettra grâce aux mobilités de permettre aux stagiaires d’élargir les connaissances et le vocabulaire végétal de le confronter à ceux employés dans les autres cultures, de mettre en pratique ou d’illustrer des connaissances théoriques acquises dans leur formation (création de carnet de route lors des mobilités).

Seront mis en place en commun avec la structure partenaire PPSF, des conférences, ateliers, visites abordant les mythes, voyages des plantes, jardins, artistes qui illustrent le thème des langages du végétal en Europe.

Située dans une ville royale l’Ecole nationale supérieure de paysage a souhaité développer le thème du lys, végétal hautement symbolique dans l’héraldique, la religion, l’art, la peinture, la littérature, la poésie.

L’Ecole nationale supérieure de paysage et l’association Paysage et Patrimoine sans frontière organiseront, au potager du roi, une réunion transnationale commune réunissant les 9 partenaires lors de la clôture du projet les 7, 8 et 9 juillet prochain :
- visite du parc du Château de Versailles, du potager du roi, conférence en lien avec l’Osmothèque de Versailles (conservatoire international des parfums), visite du jardin Albert Kahn…


Véronique Laulier, responsable de la formation continue, Ecole nationale supérieure de paysage, Versailles, France

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)