Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Langages du végétal en Europe > Partenaires > IT - Fondation Tagliolini, San Quirico d’Orcia

IT - Fondation Tagliolini, San Quirico d’Orcia
jeudi 3 octobre 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 609.1 ko

Le Centre pour l’étude du paysage et du jardin de la Fondation Tagliolini regroupe les cinq communes du Val d’Orcia ; il est depuis des années un pôle important en matière de jardin et du paysage. Il possède une vaste bibliothèque spécialisée sur le sujet, qui comprend de nombreux ouvrages, parmi lesquels des livres anciens et précieux.

Ses archives photographiques contiennent des milliers d’images en noir et blanc et en couleur, des jardins les plus importants du centre de l’Italie, mais également de petits jardins moins connus.

La Fondation a également pris des mesures ces dernières années pour la numérisation de centaines de photos noir et blanc qui documentent l’état du paysage du Val d’Orcia classé aujourd’hui au patrimoine mondial, avant les années Trente du siècle dernier, avant la grande bonification.

La Fondation Tagliolini prépare le projet Grundtvig à travers des conférences et des réunions consacrées au thème du « végétal », en particulier à son influence décisive sur le paysage, comme dans le développement d’un certain type d’agriculture plutôt que l’autre : c’est un élément déterminant pour la gestion des caractéristiques du paysage d’une région. Outre les aspects économiques qui entrent en jeu dans la gestion d’un paysage agricole, les conférences traitent des relations entre paysage et littérature, paysage et histoire de l’art, paysage et culture alimentaire. Parallèlement aux conférences menées par des experts principalement extérieurs à la Fondation, nous organisons des réunions régulières avec les apprenants pour lesquels le Groupe construit des activités plus directement impliquées dans le programme Grundtvig : la recherche de caractère mythologique sur l’olivier, la vigne, la mauve et le cyprès est menée par un de nos professeurs, Raffaele Giannetti, avec le soutien d’autres enseignants et élèves. Le résultat est une synergie entre les recherches sur la littérature, sur la bibliographie, sur l’iconographie et le travail sur le terrain de ceux qui prennent des photographies. La même démarche est opérée dans les domaines de l’iconographie et de la photographie, sur d’autres plantes, afin d’offrir une contribution et participation commune à la construction de l’herbier du projet.

JPEG - 591.4 ko

Il est également prévu, avec la ville de Pienza, une visite guidée des Jardins suspendus du XVe siècle de la cité du pape Pie II ; les participants au projet peuvent voir le décor végétal de la place devant la cathédrale transformée en un jardin à l’italienne, grâce à l’expertise des jardiniers qui réalisent, chaque année, un jardin artistique différent, à l’occasion de la traditionnelle Fête des Fleurs.

La Fondation prépare également une visite guidée de Bagno Vignoni et de on extraordinaire " eau du spa carré " ainsi qu’un certain nombre de jardins historiques et contemporains : l’Orto Leonini de San Quirico datant du XVIe , le Jardin de La Foce dans le Val d’Orcia, le Jardin des Tarots à Capalbio, avec les conseils d’experts dans le domaine : Ugo Sani et Fabio Pellegrini de la fondation Tagliolini en collaboration avec Aline Rutily.

JPEG - 570.2 ko

Nous travaillons depuis quelques mois à la préparation d’expositions organisées dans le Palazzo Chigi, siège de la Fondation, et consacrées au thème des Langages du végétal, qui commencent en mai pour le séminaire international à San Quirico et qui restent ouvertes jusqu’en été . Soulignons à ce sujet les efforts engagés pour l’exposition de l’ artiste local Annibale Parisi, membre de notre groupe de travail , nécessitant l’installation d’un grand tronc d’arbre-bibliothèque contenant des volumes en bois , chacun dédié à une plante et renfermant son écorce, ses feuilles, ses fleurs … en bref, tous les éléments permettant d’identifier le végétal.

JPEG - 507.9 ko

En plus de cela, d’autres spectacles occupent des mois de travail et de préparation pour la réception des partenaires au mois de mai à San Quirico . Carlotta Parisi, sculpteur, réalise, expressément pour notre projet, des sculptures de papier mâché dédiées aux plantes étudiées par notre groupe. Sa sœur Judith produit un "Game of Oil " emprunté au célèbre Jeu de l’Oie destinée aux enfants et visant à développer leur connaissance de l’ olive et les processus de sa production. Ce jeu est également été présenté lors du traditionnel Festival de l’huile qui se tient chaque année à San Quirico, dans la première semaine de Décembre .

JPEG - 441.5 ko
JPEG - 484.3 ko
JPEG - 475 ko

En dernier point, mais non le moindre, une exposition organisée par l’un de nos membres, Paolo Naldi, photographe et auteur depuis plusieurs années de très belles images des paysages valdorciani, est dédiée aux quatre plantes sur lesquelles s’implique notre groupe de travail . Dans le cadre de ces expositions nous organisons deux laboratoires attribués à nos apprenants Mario Morellini et CaterinaCardia . Le premier, intitulé Le papier et l’encre, montre comment on peut travailler l’écriture, à partir de la production de matériaux essentiels, de manière absolument « naturelle ». Le second, Les herbes dans la cuisine, développe le thème de l’utilisation des herbes dans les arts culinaires.

L’accueil des partenaires en mai se fait avec la participation du Groupe des Lanceurs de drapeaux local qui exécute un spectacle de lancer de drapeaux, considéré comme typique d’un territoire historiquement lié à la grande tradition médiévale du Palio de Sienne.


Ugo Sani, directeur de la Fondation Tagliolini

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)