Pays partenaires :

accueil site > Fiches pédagogiques > Fiches pédagogiques > Adultes > Cinéma d’animation : Le petit moineau des tours

Cinéma d’animation :  Le petit moineau des tours 
mercredi 18 juin 2008
Version imprimable de cet article Version imprimable

PROJET

Réaliser un film d’animation de sa conception à sa réalisation, avec le cinéaste réalisateur Paul Dopff.

OBJECTIFS  
- Sensibiliser le regard de l’enfant sur son environnement et sur la nature, par le biais d’un support original et attractif : le film d’animation.
- Découvrir, par l’action, l’univers de l’envers du décor du cinéma, et son travail : créer une histoire puis un scénario, des décors, des personnages, une chanson, en découvrant des techniques audiovisuelles et cinématographiques.

COMPÉTENCES

- Mettre en interaction différents domaines : lecture / écriture, sens artistique, dextérité manuelle, concentration et observation
- Utiliser des supports informatiques et audiovisuels combinés à des techniques d’arts plastiques : découpage, pliage, collage, création avec des éléments naturels (plumes, feuilles, écorce …) .

MATÉRIEL

- Ordinateur, logiciels, moniteur télé, caméra, mis à la disposition des élèves et dirigés par un réalisateur de cinéma : Paul Dopff, dans le cadre d’un projet culturel spécifique.
- Ciseaux, colle, peinture, pinceaux, feuilles de papier grand format et beaucoup d’éléments naturels collectés par les enfants -différentes feuilles d’arbres, des écorces, des tiges, des plumes petites et grandes de tourterelles, de moineaux , de perruches …

OEUVRE LIÉE

Le film Opéra imaginaire : Le film d’animation réalisé sur la musique de l’opéra Lakmé de Léo Delibes.

DÉROULEMENT

1) Prise de notes et observation de la nature dans le quartier. Dans un premier temps, il a fallu collecter un grand nombre d’informations sur le quartier, sur les végétaux, sur les petits animaux qui vivaient autour de l’école afin de centrer notre histoire sur notre univers quotidien et surtout s’apercevoir que même dans un centre urbain, la nature pouvait et devait avoir sa place.

2) Ecriture du scénario à partir d’un fait d’actualité : démolition de deux tours d’habitation dans le quartier du Val Fourré –Mantes-la Jolie - Yvelines. Est venue ensuite l’écriture du scénario. Nous avons été conseillés par Paul Dopff car une grande partie technique nous échappait ; nous devions écrire une histoire qui puisse être réalisable, ni trop longue, ni trop compliquée.

3) Composition et écriture de la chanson : « Le petit moineau des tours ». Nous avons décidé de ne pas faire de dialogues, difficiles à intégrer dans le film d’animation, mais néanmoins, pour faciliter la compréhension de l’histoire nous avons écrit une chanson. Ainsi nous avons travaillé sur deux types d’écrits particuliers : le scénario et la chanson.

4) Création des personnages et des décors, initiation aux techniques du film d’animation.
Une autre part importante du travail a été la réalisation des décors et des personnages. D’un point de vue technique tous les éléments devaient être à plat sans volume sur la table de tournage, la caméra étant fixée au-dessus. Il nous a fallu beaucoup de recherche et d’essais pour trouver les bons matériaux et les bonnes techniques. « Les petits moineaux des tours » ont été réalisés avec des plumes de perruches, ce qui nous a permis des variations de couleurs pour bien différencier chaque personnage. Pendant le tournage, il nous a fallu faire de nombreux moineaux car lors des manipulations, les plumes s’abîmaient vite !

5) Tournage du film : deux après-midi par semaine pendant deux mois. L’atelier tournage est celui qui nous a pris le plus de temps, il fallait être très concentré, très précis (ne pas éternuer sur les décors ! ! !). Il nous fallait à peu près une heure de tournage pour obtenir dix secondes de film, sachant que « Le petit moineau des tours » dure sept minutes… La difficulté a été de filmer image après image, il nous a fallu découper chaque scène et néanmoins garder la continuité de chaque séquence.

6) Montage du film. La dernière partie fut le montage qui nous a permis d’intégrer quelques effets spéciaux dans notre film, de placer la chanson et le générique de fin. 

ORGANISATION DE LA CLASSE 

Pour ce projet, il a fallu organiser des groupes de travail et faire des roulements d’atelier en atelier ; ainsi chaque enfant a pu prendre part à tous les moments de la conception du film. Une petite pièce près de la classe a été spécialement aménagée pour pouvoir accueillir un groupe d’élèves, lors des séances de tournage. Le matériel a pu ainsi être installé à long terme et les enfants ont pris pleinement possession de ce « plateau de tournage » où calme et concentration étaient de rigueur.

PROLONGEMENTS 

Pour parachever notre projet, nous devions montrer notre film au public, aussi nous avons eu la chance de voir Le petit moineau des tours projeté sur grand écran devant nos parents et devant de nombreuses autres classes, grâce au concours de l’équipe du cinéma Le Chaplin de Mantes-la-Jolie. Enfin nous avons présenté notre travail au concours du film d’animation de Strasbourg où nous avons obtenu le premier prix du jury professionnel.


Frédéric Cassin École élémentaire des Marronniers St Philibert du Peuple Maine et Loire France

Le petit moineau des tours IMG/flv/cinemamoineaudestours.flv
Visionnez la vidéo
Commentaires
  • Henrie
    14 juin 2010

    Wow, très bon site, je vous remercie pour votre partage, et je "plussoie" votre opinion ! Permettez-moi d’insister, votre billet est vraiment bon, j’aime votre style… C’est mon tout 1er commentaire ici et je reviendrai régulièrement sur ce blog !


Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)