Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > LEONARDO DA VINCI > Rencontres transnationales > 22-24 septembre 2011 Cortina d’Ampezzo. Italie. Troisième rencontre (...)

22-24 septembre 2011 Cortina d’Ampezzo. Italie. Troisième rencontre transnationale du projet.
vendredi 30 septembre 2011
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est à Cortina d’Ampezzo, dans les Dolomites, un paysage inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité, que se déroule la 3e rencontre transnationale du projet Leonardo da Vinci "Échanges de pratiques sur la formation professionnelle au paysage" organisée par Giuliana Corbatto et les professeurs du lycée Scientifique et Institut d’Art de Polo Val Boite : Mary Gino, Renzo De Pol et Ambrosino Antonio.

Outre la présentation de l’équipe italienne et de ses groupes-cibles, l’ objectif de cette réunion est de découvrir les expériences paysagères menées dans les Dolomites, en particulier le carnet de route, qui fait l’objet d’une fiche pédagogique.

Le point est fait sur le travail mené dans les différentes structures partenaires : pour les lycées professionnels Polo Val Boite de Cortina d’Ampezzo en Italie et de Güzel Santlar Ve Spor Lisesi de Mugla en Turquie, l’enjeu du projet est l’insertion professionnelle des jeunes dans le secteur du paysage et son impact sur le tourisme culturel. Pour l’association Artiste No Tahiti il s’agit de favoriser l’intégration dans le monde du travail en s’appuyant sur les traditions de la Polynésie française. Une réappropriation des savoirs faire, des traditions culturelles et artistiques permettrait de porter un autre regard sur les paysages de l’Ile.

Il s’agit d’aborder une étape essentielle du projet : le sommaire définitif des fiches composant le module pédagogique bientôt en ligne dans les pages web dédiées au projet sur le site de l’association coordinatrice Paysage et patrimoine sans frontière. Ce sommaire fait apparaître la logique du module, selon une progression qui va du paysage perçu au paysage construit.

Cette rencontre permet par ailleurs d’expérimenter in situ une partie de la formation, en particulier les outils de découverte du paysage proposés par l’association Paysage et patrimoine sans frontière implantée à Saint-Germain-en-Laye et par l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, partenaire silencieux de l’association française.

GIF GIF GIF

- De la perception du paysage aux mots pour le dire. Un Carnet virtuel de paysage : est réalisé sur place par les participants : un outil destiné à l’apprenant pour construire et faire connaître son projet personnel de paysage.

- Être et collecter : "emporter" le paysage perçu et construire son propre paysage. Cette activité est conduite par Véronique Laulier paysagiste responsable de la formation continue à l’École Nationale du Paysage de Versailles et formateur dans l’association Paysage et patrimoine sans frontière "Il faut préciser que le site choisi est un endroit où les élèves ont l’habitude de se promener et de faire des relevés avec leurs enseignants, elles ont été très déçues de savoir que l’on y retournait « on va toujours là »… Un petit chemin qui serpente avec plusieurs séquences : allée ombrée, descente vers un creux où les torrents et le pont qui enjambe la rivière se croisent, puis montée vers le ciel qui donne à voir le paysage de montagne, le ciel, la verdure qui ondule. La séquence de formation a duré une matinée : les élèves se sont promenées sur le site 1 heure ; on a pu remarquer que la proposition d’une promenade solitaire et sensible les a « accrochées », elles ont vraiment investi l’espace allant et venant sur le sentier mais surtout en dehors de celui-ci, à travers les champs et sur le bord de la rivière ; puis retour à l’école, et réalisation des « œuvres » sur un temps court de 1h30."

GIF GIF

"Un premier travail a été réalisé, chaque élève a explicité sa création aux enseignants, en discutant et commentant : chacune s’est livrée à un échange dans une confiance croissante permettant de réinterpréter le travail réalisé pour une nouvelle approche. Des photos ont été faites au moment de la mise en place des matériaux, du 1er travail, puis du second travail après discussion. Les élèves ont apprécié la liberté qui leur a été donnée de se promener, de collecter les matériaux sur le site. Tout à coup, elles voient les fleurs, non pas parce que le professeur leur dit de regarder telles ou telles plantes et lui donne un nom botanique mais parce qu’elles sont attirées par sa couleur ou sa forme, l’atmosphère dans laquelle elles l’ont aperçue, elles deviennent attentives à ce qui les entoure, « ce n’est pas habituel ». Elles ont envie de revenir faire des photos de tout ce qu’elles ont « re découvert », elles veulent refaire l’exercice. Les élèves un peu timides au démarrage du travail se sont exprimées au fur et à mesure de l’exercice, elles ont pu raconter leur histoire, leur cheminement. Un échange très touchant, émouvant à l’image de la démarche demandée dans cet exercice, une certaine mise à nu."

Véronique Laulier Responsable formation continue École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-partenaire silencieux de l’association Paysage et patrimoine sans frontière- et formateur dans cette association.

- Association Paysage et patrimoine sans frontière Saint-Germain-en-Laye, FR
Monique Malique, Véronique Laulier École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-partenaire silencieux de l’association,

-  Association "Artiste No Tahiti", FR
Martine Guichard, Patrick Guichard, Patricia Lo Monaco

- Istruzione Scolastica Superiore Polo Valboite, Liceo Scientifico, Istituto d’Arte, Cortina d’Ampezzo, IT.
Giuliana Corbatto, Mary Gino, Renzo De Pol, Ambrosino Antonio

- Mugla Güzel Santlar Ve Spor Lisesi, Mugla, TK.
Recep Erdinc Ince, Mehmet Ozkaya, 
Turgut Sahan,
Ozkan Kaya.


Monique Malique Association Paysage et patrimoine sans frontière. Saint-Germain-en-Laye. FR.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)