Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Langages du bleu. Créativité et interculturalité. > Les étapes du projet > 08-09 octobre 2010 Ravenna, Italie. 6e Rencontre internationale du projet (...)

08-09 octobre 2010 Ravenna, Italie. 6e Rencontre internationale du projet Les langages du bleu.
vendredi 5 août 2011
Version imprimable de cet article Version imprimable

La délégation internationale du partenariat éducatif Grundtvig Les langages du bleu est reçue au cœur d’un édifice du XVIème siècle : le Musée d’Art de la Ville de Ravenna.
Pilotée par Donatella Mazza, Directrice du Service Politique pour l’Université et la Formation supérieure de la Ville de Ravenna, cette rencontre est organisée par l’Académie des Beaux Arts, avec le concours du Musée National, du Centre de recherche et d’expérimentation didactique Tesselae, et l’Atelier d’impression sur tissu La stamparia dei Pascucci. Il faut également souligner la présence chaleureuse de Paula Noah, Directrice de l’Alliance Française de Ravenna, qui contribue au grand succès de cette rencontre, grâce à ses traductions et explications généreusement apportées à chacun.

JPEG Un parcours en bleu est proposé par Linda Kniffitz, Daniele Torcellini à travers une collection de mosaïques contemporaines. Les participants ont pu admirer les diverses utilisations des célèbres émaux et tesselles Orsoni de Venise. Ils prennent conscience de la place importante de la mosaïque, non seulement dans le patrimoine de l’humanité, mais également dans le champ étendu des possibilités offertes aux arts visuels du XXe siècle et contemporains. Daniele Torcellini rapproche, par exemple, la vision de la mosaïque construite de tesselles parfois minuscules et l’image virtuelle composée de pixels.

JPEG Ce parcours en bleu se poursuit au Musée National, à travers les éblouissantes mosaïques du Mausolée de Galla Placidia. Ce célèbre monument d’époque et de style byzantins construit dans la première moitié du Ve siècle est mondialement connu pour ses somptueuses mosaïques, les plus anciennes de la ville. Elles marquent la transition entre l’art paléochrétien et l’art byzantin. Le mausolée est l’un des huit sites de Ravenna inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996.
C’est au Musée National que se trouve également le cycle de fresques du Couvent de Santa Chiara présentées par Deborah Gaetta, attribuées à Pietro da Rimini, de l’École de Giotto di Bondone, célèbre peintre du Trecento dont les bleus à Padova ont beaucoup impressionné des artistes du XXe siècle, comme le français Yves Klein.

JPEG JPEG JPEG

Atelier de mosaïque.
Les participants sont invités par Valentino Montanari, Directeur du Centre de recherche et d’expérimentation didactique Tesselae, à construire eux-mêmes un carré de mosaïque, en passant par toutes les étapes de la réalisation : dessin préparatoire, préparation du support, choix des tesselles… C’est un art difficile, mais la récompense est au bout des efforts.

JPEG L’impression sur tissu est à l’honneur : une démonstration est proposée au public conquis par l’un des ateliers d’impression les plus antiques d’Italie : les Pascucci di Gambettola. Des tampons de bois gravé en relief sont enduits d’encre bleue, puis imprimés sur la toile. Chaque participant a pu repartir de l’atelier avec l’impression d’un célèbre motif : le visage de Dante Alghieri, dont le tombeau se trouve à Ravenna.

JPEG Les bleus de Ravenna s’illustrent dans les arts contemporains à l’Académie des Beaux Arts, où sont exposés les travaux "bleus" des étudiants : Marisa Monaco, Elena Saraceni, Roberta Grasso, Bartoz Keska, Kamal Mounir Soliman Makar, Erica Perugia, Elisabeth Ricci, Sara Vasini, Giulia Alecci, Loretta Merenda, Martina Dezi, Roberta Leonetti, Fathima Pellegrini, Erica Cricca, Makiko Yanagawa, Sara Rinaldi, Francesca Gazzotti, Martina Scardigli, Yazmin Cifuentes, Kina Bogdanova, Matylda Tracewska, Elena Minascurta, Marisa Marchi, Raffaella Ceccarossi, Andrea Sala, Angela Nicole Rossi, Federica di Criscieneo, Luca Tarozzi, Silvia Naddeo. Le public découvre également les bleus du créateur de bijoux Alberto Zorzi et les Blue Toys de l’artiste plasticien Roberto Papetti, qui propose différentes vues de ses installations de jouets dans le paysage, au carrefour du ludique, de la nature et de la culture.

JPEG JPEG

C’est également l’occasion pour les participants d’installer une nouvelle fois l’Intercultural Carpet Blue, installation créée par Aline Rutily. Après le Palais d’Estoi au Portugal, la Chapelle de Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye et le monastère de Sucevita en Roumanie, cette installation en progrès constant a été étendue sur le sol de l’Académie des Beaux-Arts de Ravenna. À cette occasion sont présentées les peintures roumaines réalisées dans les ateliers de Bacau pilotés par Cristian Bandi, Inspecteur chargé de l’Enseignement des Arts à l’Inspection du Département de Bacau.
Cette rencontre en Italie est également l’occasion de faire le point avec l’éditeur italien Artebambini sur la forme du livre collectif Langages du Bleu en Europe. Albastru, Azul, Bleu, Blu dont la sortie est prévue en juin 2011. Le grand succès de cette rencontre est du à la qualité de ses organisateurs et de ses participants, ainsi qu’à la toile de fond de l’évènement : la Notte d’oro di Ravenna. De nombreuses activités et visites ont été proposées, dans ce cadre, au public ébloui : expositions d’arts visuels dans différents lieux de la ville, visite guidée du patrimoine ravennate, concerts sur la Piazza del Popolo.

Participants :
Rectorat de Bacau RO : Angela Sterpu, Irena Mihaela Florescu, Anca Elena Constantinescu, Irina Leonte, Constantin Leonte, Alexandrina Dospinescu.
Association Paysage et patrimoine sans frontière FR : Aline Rutily, Jean Soulier, Roberte Capillon, Bernard Capillon, Arlette Drapeau, Denis Drapeau.
Ville de Ravenne IT : Donatella Mazza, Oriella Garavini, Bruno Valerio Bandini, Daniele Torcellini, Valentino Montanari, Roberto Papetti, Alberto Zorzi, Deborah Gaetta, Linda Kniffitz, Paula Noah.
Centre culturel Beliaev de Faro PT : Joana Cunha, Ivânia Faustino.

Article rédigé par Aline Rutily.
Photographies : Jean Soulier. Bernard Capillon.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)